Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Merepoule le Ven 24 Fév - 11:18

En raison de ce qui a été lu hier sur la page publique de notre Collectif (attaques dans les règles et insultes supprimées...parce qu'il ne faut rien exagérer...et consignées dans notre musée de horreurs...), je voulais, si vous êtes d'accord, faire une gazette sur la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE)
Cela devrait aller assez vite puisque nous avons travaillé sur la CIDE dans un autre post
il s'agit de mettre en évidence
- ce que la CIDE implique pour les parents et les états en terme d'instruction
- pourquoi il ne parait pas judicieux de l'utiliser dans le cadre de l'IEF et notamment séparation parents/enfants (les asso ont sorti l'article de son cadre initial)
- quels sont les droits affirmés pour l'instruction de l'enfant
- comment la France en tant qu'état ayant ratifié, doit elle agir? Qu'induit légalement une ratification

Voilà merci pour votre aide...mars c'est bientôt ... Wink
avatar
Merepoule

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 42
Localisation : 49 chambellay

http://www.la-mere-poule.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Monica des Fées le Ven 24 Fév - 11:40

Quel genre d'aide souhaites-tu concrètement ? Je ne sais pas comment vous procédiez les autres fois.
avatar
Monica des Fées

Messages : 199
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 49
Localisation : Breizh Izel

http://www.chantdesfees.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 11:49

Je vais voir ce que je trouve de solide sur l'implication des états, j'avais fait un dossier il y a deux ans, très complet sur le sujet mais mon ordi m'a lâché depuis et j'ai tout perdu No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Merepoule le Ven 24 Fév - 13:41

L'aide consiste soit à soulever des réflexions et des questions mais on avait déjà pas mal dégrossi le travail dans le post sur la CIDE et sa lecture commentée, soit proposer une rédaction (tout ou partie, une phrase, un paragraphe, un plan détaillé etc...et oui, ça ne rigole pas ici !)de la la gazette. Il y aura aussi un travail de mise au propre, de relecture, de reformulation, mettre des liens valides etc...chacun fait à sa mesure.
Parfois, il y en a une qui passe et qui rédige deux ou trois phrases qui lui viennent et puis les autres poursuivent. D'autres font un commentaire, proposent une reformulation un ajout etc...
avatar
Merepoule

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 42
Localisation : 49 chambellay

http://www.la-mere-poule.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Monica des Fées le Ven 24 Fév - 14:08

Ok, je vois Smile Merci !
avatar
Monica des Fées

Messages : 199
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 49
Localisation : Breizh Izel

http://www.chantdesfees.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 16:33

https://www.unicef.fr/sites/default/files/convention-des-droits-de-lenfant.pdf

Voici le PDF trouvé.
Mon attention retenue notamment pour les articles suivants (je n'écris ici que les préambules) :
- Art. 5 : Orientation de l'enfant et évolution de ses capacité "L’État doit respecter les droits et responsabilités des parents et des membres de la famille élargie de guider l’enfant d’une manière qui corresponde au développement de ses capacités."
- Art. 9 : Séparation d’avec les parents "L’enfant a le droit de vivre avec ses parents à moins que cela ne soit jugé incompatible avec son intérêt supérieur ; il a également le droit de maintenir des contacts avec ses deux parents s’il est séparé de l’un d’entre eux ou des deux. " Cela n'a donc rien à voir avec une séparation dans le cadre d'un contrôle pédagogique
- Art. 12 : Opinion de l’enfant "L’enfant a le droit, dans toute question ou procédure le concernant, d’exprimer librement son opinion et de voir cette opinion prise en considération."
- Art. 28 :Éducation "L’enfant a le droit à l’éducation et l’État a l’obligation de rendre l’enseignement primaire obligatoire et gratuit, d’encourager l’organisation de différentes formes d’enseignement secondaire accessibles à tout enfant et d’assurer à tous l’accès à l’enseignement supérieur, en fonction des capacités de chacun. La discipline scolaire doit respecter les droits et la dignité de l’enfant. Pour assurer le respect de ce droit, les États ont recours à la coopération internationale."
- Art. 29 : Objectifs de l’éducation " L’éducation doit viser à favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant, le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de ses potentialités. Elle doit préparer l’enfant à une vie adulte active dans une société libre et encourager en lui le respect de ses parents, de son identité, de sa langue et de ses valeurs culturelles, ainsi que de la culture et des valeurs d’autrui."
- Art. 41 : Respect des normes déjà établies " Si une disposition relative aux droits de l’enfant figurant dans le droit national ou international en vigueur pour un État est plus favorable que la disposition analogue dans cette convention, c’est la norme plus favorable qui s’applique."

Les articles 42 à 54 concernent l'application et l'entrée en vigueur de la CIDE :
- Art. 42 :Application et entrée en vigueur "i) L’obligation de l’État de faire largement connaître les droits contenus dans la Convention, aux adultes comme aux enfants"

En espérant que cela servira pour la gazette Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Merepoule le Ven 24 Fév - 16:35

Oui. Merci. Premier travail utile. Déjà on n'aura pas à passer d'un post à l'autre
avatar
Merepoule

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 42
Localisation : 49 chambellay

http://www.la-mere-poule.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 17:00

Le 20 novembre 1989, la Convention relative aux droits de l’enfant a été adoptée à l’unanimité par les Nations Unies.
Pour la première fois dans l’histoire, un texte international a reconnu explicitement les moins de 18 ans comme des êtres à part entière, porteurs de droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques – des droits fondamentaux, obligatoires et non négociables.

La CIDE est juridiquement contraignante pour les Etats signataires, qui s’engagent à défendre et à garantir les droits de tous les enfants sans distinction et sans conditions, et à répondre de ces engagements devant les Nations unies.

La CIDE est entrée en vigueur en France le 2 septembre 1990.Elle dispose d’une autorité supérieure aux lois nationales conformément à l’article 55 de la Constitution.

A partir de 2005, la Cour de cassation a admis que plusieurs dispositions de la Convention étaient directement applicables devant les juridictions françaises et que les particuliers pouvaient l’invoquer. Ainsi en est-t-il de l’article 3 concernant l’intérêt supérieur de l’enfant et l’article 12 sur le droit de l’enfant à s’exprimer sur toute question qui le concerne. Désormais, les plus hautes juridictions françaises ont une position commune sur l’applicabilité de la notion centrale de la CIDE, l’intérêt supérieur de l’enfant dans toutes les décisions le concernant.

En mai 2013, le Conseil constitutionnel a rendu constitutionnelle la notion d’intérêt de l’enfant en s’appuyant sur les exigences du «dixième alinéa du Préambule de la Constitution de 1946» qui prévoit que «la Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement».
Le rapport du défenseur des droits : http://www.defenseurdesdroits.fr/fr/actualites/mise-en-oeuvre-en-france-de-la-convention-relative-aux-droits-de-lenfant-le-defenseur
Il déplore une méconnaissance globale de la Convention et l’absence de volonté de l’Etat de placer de manière effective les droits et l’intérêt supérieur de l’enfant au cœur des politiques publiques afin de garantir à tous les enfants la mise en œuvre de la Convention, en métropole comme en outre-mer.
S’il constate certains progrès (handicap, protection de l’enfance, refondation de l’école), il note des difficultés importantes d’accès aux droits pour les plus vulnérables : enfants pauvres, enfants handicapés, enfants migrants seuls ou en famille…. Par ailleurs, il pointe les inégalités territoriales qui subsistent, en particulier en matière de protection de l’enfance et d’accès aux soins et à l’éducation.
Il formule 128 recommandations et appelle l’Etat à accélérer le calendrier parlementaire concernant les projets en cours sur la protection de l’enfance et la justice des mineurs. L’accent doit être mis sur le droit à l’éducation, afin de permettre à tous les enfants de développer leurs capacités de réflexion et leur sens critique.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Merepoule le Ven 24 Fév - 18:24

Que doit on comprendre par intérêt supérieur de l'enfant ? Cela peut il être utilisé par exemple pour refuser des exercices lors du contrôle ?
Je vais lire aussi ce we (un truc de plus à lire
avatar
Merepoule

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 42
Localisation : 49 chambellay

http://www.la-mere-poule.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 19:07

Peut-on penser que refuser des contrôles soit dans "l'intérêt supérieur" de l'enfant ?
D'autres recherches en ce sens en perspectives...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 19:18

“Intérêt supérieur de l’enfant”: Une définition imprécise

La Convention relative aux Droits de l’Enfant ne donne pas de définition stricte de cette notion. Cependant elle tend à renforcer la protection de l’enfant. De ce fait, lors d’une prise de décision concernant un mineur elle permet de préserver son bien-être et son droit de se développer dans un environnement favorable à sa santé mentale et physique.

Ce concept renforce le statut de l’enfant comme étant un sujet de droits mais ne donne en aucun cas le pouvoir décisionnel à l’enfant.

“L’intérêt supérieur de l’enfant” et la Convention relative aux Droits de l’enfant

La Convention relative aux Droits de l’Enfant est à considérer comme un ensemble. L’article 3 correspondant à “l’intérêt supérieur de l’enfant” est l’un des quatre principes incontournables pour appliquer la totalité des droits de la Convention. Cependant le Comité des droits de l’enfant n’a pas proposé de critères permettant de juger de ce qui relève de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Toutefois, les quatre articles fondamentaux sont également liés entre eux. En conséquence l’article 2 relatif au droit à la non-discrimination, l’article 6 se rapportant au droit à la survie et au développement doivent être pris en considération pour déterminer ce qui constitue l’intérêt de l’enfant dans une situation donnée. De plus, la prise en compte de l’opinion de l’enfant (article 12) permet de soutenir le décideur dans l’établissement de son intérêt supérieur.

Mise en application

Les autorités judiciaires ou administratives des États ayant ratifié la Convention ont pour obligation de prendre en considération “l’intérêt supérieur de l’enfant” lors de toute prise de décision officielle le concernant.

L’utilisation de cette notion fait appel essentiellement à la subjectivité du preneur de décision. Dans la pratique, l’intervenant prend une mesure en fonction de ce qu’il a évalué comme étant dans l’intérêt de l’enfant, au moment présent et dans une perspective future.

Le principe de “l’intérêt supérieur de l’enfant” correspond à l’esprit de la Convention. Par exemple, selon l’article 9: un enfant a le droit de vivre avec ses parents. Cependant il peut en être séparé sous décision judiciaire pour autant qu’elle soit prise dans le respect de son “intérêt supérieur”. Cette situation peut se présenter lorsque l’enfant est victime de sa famille (maltraitance, négligence…).

Cette notion est nécessaire lors de mesures relatives à la privation de liberté et dans les procédures de placement, de séparation, de divorce ou d’adoption.

Entre bénéfice et risque

L’absence de définition ou de critère précis pour juger de “l’intérêt supérieur de l’enfant” permet son utilisation au cas par cas. En effet, l’utilisation de cette notion est basée sur l’interprétation du preneur de décision ce qui permet de l’adapter aux différentes situations.

Au delà de ce caractère positif, cette notion peut laisser une telle marge de manœuvre aux preneurs de décision, qu’ils peuvent imposer leur propre conception de ce principe au détriment de l’enfant.

Voilà ce que j'ai trouvé à ce sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Enid le Ven 24 Fév - 19:34

Par les temps qui courent, j'éviterai de jouer avec "l'intérêt supérieur de l'enfant". C'est un coup à se le prendre sur le coin de la gueule...

Je reviendrai préciser si je peux, là je dois rendre l'antenne.

Ah ben grillée par Fargo, bien ouèj !
avatar
Enid

Messages : 587
Date d'inscription : 21/09/2016
Age : 31
Localisation : Ille-et-Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 19:40

@Enid a écrit:Par les temps qui courent, j'éviterai de jouer avec "l'intérêt supérieur de l'enfant". C'est un coup à se le prendre sur le coin de la gueule...

Je reviendrai préciser si je peux, là je dois rendre l'antenne.

Ah ben grillée par Fargo, bien ouèj !

Désolée Enid lol!

complètement d'accord avec Enid. D'après tout ce que je lis, l'état doit s'assurer du droit à l'éducation de chaque enfant. Attention, pas seulement le droit mais aussi la qualité de l'enseignement.
L'état doit tout mettre en oeuvre pour assurer à chaque enfant ce droit ET cette qualité.
Alors brandir la CIDE pour refuser des contrôles dans "l'intérêt supérieur de l'enfant", c'est refuser à l'état la possibilité de vérifier ce en quoi il s'est engagé en ratifiant la Convention en 1990.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Merepoule le Ven 24 Fév - 20:05

Ils te répondront qu'ils ne refusent pas les contrôles mais les tests ecrits
avatar
Merepoule

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 42
Localisation : 49 chambellay

http://www.la-mere-poule.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Ven 24 Fév - 21:31

Je voulais écrire tests et non contrôles Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Armoise le Sam 25 Fév - 10:07

Ce que je comprends du CIDE, c'est que les droits de l'enfant sont tributaires du devoirs des parents qui restent les responsables légaux, notamment en matière d'instruction, avant l'Etat lui-même.
J'écris ce que j'ai trouvé dans un cours d'éducation civique :
"L'enfant est un mineur, c'est à dire une personne de moins de 18 ans. Comme il n'est pas encore adulte, il a donc des droits particuliers définis par la Convention internationale des droits de l'enfant : il a le droit d'être nourri, logé, éduqué et protégé de toute forme de violence.
Les parents ou les responsables légaux assurent cette protection. Pour cela, ils contrôlent les heures de sortie de l'enfant, son travail scolaire et ses fréquentations. L'enfant est placé sous l'autorité parentale, à la fois protectrice et autoritaire."
Bon, il y aurait des trucs à dire là dessus...
Je ne sais pas si cela vous sera utile.
avatar
Armoise

Messages : 155
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 38
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Monica des Fées le Sam 25 Fév - 10:21

Il faudrait tout de même pas mal "tordre" le droit pour refuser les tests sur la base de l'intérêt de l'enfant, sauf à ce que ce celui-ci soit par exemple en phobie scolaire très grave et soit totalement bouleversé par le fait de passer des tests ? Ce qui nécessiterait un dossier médical fourni et argumenté ainsi qu'une audition de l'enfant ... Mais si c'est sur le seul refus des parents, il me semble qu'on peut tout autant leur arguer qu'il n'y va pas de son intérêt de s'opposer aux tests... Maintenant, au regard du fait que cette notion est laissée à la libre appréciation du juge si j'ai bien compris, on peut avoir tout et son contraire lors d'un procès.
avatar
Monica des Fées

Messages : 199
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 49
Localisation : Breizh Izel

http://www.chantdesfees.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Sam 25 Fév - 13:01

Monique, je rejoins tout à fait tes propos.
"L'intérêt supérieur de l'enfant" : aucune définition précise, c'est du cas par cas selon ce que j'ai lu. C'est un concept qui est qualifié de "subjectif" et donc laissé à l'appréciation des parties.
Le problème c'est que l'on peut tourner en rond longtemps : le MEN peut alléguer que les tests sont dans "l'intérêt supérieur" de l'enfant dans le sens qu'il doit recevoir une instruction de qualité et vérifiable, et les parents peuvent arguer que les tests nuisent justement à cet "intérêt supérieur" dans la mesure où ils vont à l'encontre de la liberté qu'ils revendiquent dans leur "IEF".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Sam 25 Fév - 13:05

Un lien supplémentaire, si cela peut aider
http://www.right-to-education.org/fr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Merepoule le Sam 25 Fév - 13:55

Monica a écrit:Il faudrait tout de même pas mal "tordre" le droit pour refuser les tests sur la base de l'intérêt de l'enfant
...on voit que tu n'as pas été sur le groupe UNIE!!! Ils ne se gênent pas pour le faire, c'est leur grand truc...comme l'argument "ah mais on refuse pas les contrôles, on refuse que l'inspecteur teste l'enfant"...et parfois cela va jusqu'à refuser que l'inspecteur pose des questions à l'enfant du style "tu connais la capitale de la France"...!!C'est pourquoi j'insiste là dessus parce qu'il va surtout falloir tordre le coup aux radicaux...

Monica a écrit:Ce qui nécessiterait un dossier médical fourni et argumenté ainsi qu'une audition de l'enfant
...alors là en général ils te répondent qu'ils ne veulent pas enfermer l'enfant dans un diagnostic médical, qu'ils refusent de stigmatiser l'enfant etc, etc...la dernière à me l'avoir sorti c'est Laura Laffon (Petitshomeschoolers)

Monica a écrit:Maintenant, au regard du fait que cette notion est laissée à la libre appréciation du juge si j'ai bien compris, on peut avoir tout et son contraire lors d'un procès.
...et comme ils sont stupides et aveuglés, ils préfèrent aller jusqu'au procès...c'est vrai que c'est plus dans l'intérêt de l'enfant Mad
avatar
Merepoule

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 42
Localisation : 49 chambellay

http://www.la-mere-poule.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Ludmilouchka le Sam 25 Fév - 15:14

Monica pour le dossier je veux bien mais depuis mars 2010 je n'ai jamais pu rencontrer quelqu'un du cmp (à cause de mes moyens) pour faire valoir la phobie de mon aîné parce qu'ils sont débordés et que mon fils est en IEF. Enfin depuis j'ai arrêté les démarches pour la phobie mais là je voudrais faire évaluer ma fille et pareil impossible d'avoir rendez-vous les enfants scolarisés passent avant. Du coup pour mon dossier ça fait flop. Je dois aussi monter un dossier pour mon troisième fils (le n°4 des 5) mais pareil. Et entre temps j'ai cumulé les crises de tétanies et n'ai pas été capable de faire travailler les enfants. Mais je m'égare. J'envoie et je reprends.
avatar
Ludmilouchka

Messages : 123
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 40
Localisation : France Auvergne

http://laciedesloulousbis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Ludmilouchka le Sam 25 Fév - 15:30

Par rapport à l'intérêt supérieur de l'enfant et l'éducation/l'instruction. Je note que le droit de l'enfant à recevoir une instruction est reconnu constitutionnellement dans les déclarations des droits de l'homme et de l'enfant. Il appartient à l'État de tout mettre en oeuvre pour assurer le respect de/garantir ce droit. Ce qu'il fait avec l'école publique, l'âge obligatoire de scolarité et le socle commun sans oublier le contrôle des enfants IEF. On peut noter que les textes de loi nationaux sont quand même très larges puisque les exercices sont une possibilité ouverte mais pas systématique. Autrement dit entre adulte, parents d'un côté et inspecteur de l'autre, un dialogue est supposé possible dialogue qui pourrait éviter à l'enfant d'avoir à répondre à des exercices si cela s'avère inapproprié. En cas de désaccord il existe aussi des voies de recours garantissant tant le respect du droit de l'enfant à recevoir une instruction, que celui des parents à choisir le mode d'instruction dispensé à leur enfant. Par contre il faudrait vérifier si l'éducation entre dans les droits régaliens de l'État. Toutefois en Allemagne, qui est une fédération, l'éducation relève de la compétence des états au moins jusqu'à un certain âge (à chercher). Donc on peut supposer que c'est effectivement un pouvoir régalien de l'État. Dans ce cas la CIDE hormis pour les articles précisés supra/ci dessus n'a qu'une valeur relative qui trouve toute sa force devant une juridiction européenne, laquelle est saisie après épuisement des voies de recours devant les juridictions nationales. J'ai constaté aussi que l'on ne parlait de l'intérêt supérieur de l'enfant que devant les juridictions lesquelles ont mission d'en préciser les contours peu à peu (cf supra). Il nous a été opposé l'intérêt de l'enfant lors de notre contrôle social pour mise en danger de l'enfant (juste après notre déclaration d'IEF en mars 2010) alors qu'on nous lisait les textes légaux. Jamais il n'a été évoqué ensuite. Bref invoquer l'intérêt de l'enfant brut sans argumenter/démonter en quoi faire des exercices le dessert pour refuser lesdits exercices est inapproprié. Ou alors il faudrait tenter de le faire pour aller devant une juridiction et voir ce qu'elle en pense. Non je délire. Désolée pour le style je dois partir.
avatar
Ludmilouchka

Messages : 123
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 40
Localisation : France Auvergne

http://laciedesloulousbis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Monica des Fées le Sam 25 Fév - 18:12

Juste une note : Ludmilouchka, je n'ai pas souvenir que l'éducation fasse partie des grandes fonctions régaliennes de l'État. Les fonctions régaliennes sont historiquement nées de la formation de l'État en tant qu'institution, et l'éducation n'en faisait pas partie ; il s'agissait plutôt des pouvoirs de police, du pouvoir de rendre justice, du droit de battre monnaie, etc... Elles ne sont pas si nombreuses que cela. Mais peut-être ces fonctions ont-elles été élargies ???
avatar
Monica des Fées

Messages : 199
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 49
Localisation : Breizh Izel

http://www.chantdesfees.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Invité le Sam 25 Fév - 20:49

L’État et les monopoles régaliens : défense, diplomatie, justice, police, fiscalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Brune le Dim 26 Fév - 9:29

Beau travail de réflexion!
Je réfléchis si je peux apporter aussi ma pierre à l'édifice.
avatar
Brune

Messages : 128
Date d'inscription : 22/09/2016

https://grandirpresduchataignier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail préparatoire pour la gazette de Mars

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum